FSU


#6Fevrier : 35000 à Marseille

Ces raisons sont celles qui nous ont poussés, ici, à Marseille, non à créer une opposition, fut-elle de gauche, qui ne ferait que résister, mais bien à créer une convergence qui porte en elle la riposte.

Une riposte à la politique prônée par la commission européenne, établie par la Troïka UE-BCE-FMI et mise en œuvre par les serviteurs zélés locaux, PS ou UMP en France, PSOE ou PP en Espagne, PASOK ou Nouvelle Démocratie en Grèce, PSD ou SPD en Allemagne.

Une riposte aux provocations et à l’animalerie des chiens de garde du système qui du FN en France à Aube dorée en Grèce en passant par les Phalanges en Espagne ou le NPD en Allemagne croient que la rue est à eux.


7000 courageux lancent la Riposte

La manifestation de samedi a réuni quelques 7000 citoyens des BdR. Cette manifestation n’est que la 1ère étape d’un processus visant à mettre en place une riposte des salarié-es contre les politiques menées par le gouvernement actuel.


Marseille : Le souffle dont le FdG avait besoin

Après la rencontre de ce matin entre les états majors des 2 principales forces politiques du FdG, la présence de Jean-Luc Mélenchon à Marseille montre que « La Riposte » est belle et bien le signal de ralliement de toutes les forces de progrès.

Hollande n’a qu’à bien se tenir !