fdg


FdG suite et pas fin 3

Nous devons avoir perpétuellement en tête que les partis organisés ne sont que des outils mis à la disposition de la classe ouvrière pour l’emmener sur la voie difficile mais indispensable de sa propre émancipation[vi].

Nous qui critiquons à juste titre la captation par la Vème République de la voix du peuple et qui militons farouchement pour une 6ème République, nous ne serions pas en mesure de donner la parole au peuple ?

Alors je fais cette seconde proposition : Convoquons des assises départementales et régionales du Front de gauche avec pour unique mandat celui de réfléchir à l’organisation dont nous pourrions doter le Front de gauche pour, enfin, devenir un Front populaire.


Ils savaient tout ! 5

Tout exemple n’est pas bon à suivre Salut toi. Tu le sais, j’ai toujours un œil sur l’Espagne et pas uniquement parce que je suis né dans la péninsule ibérique. Je m’intéresse à l’Espagne parce que souvent elle a été annonciatrice de ce qui allait quelques temps plus tard se […]