Abstention


De l’abstention et du FdG

Avant propos à titre de rappel

La France du « travail » n’est pas allée voter ni pour la social-démocratie radicale[i] ni pour la social-démocratie libéral ni pour la droite ni pour les fascistes.

L’abstention, parce que germe potentiel de lendemains qui chantent, mérite un traitement autrement plus sérieux que celui qui consiste à proclamer « le peuple est con, il se rue sur les extrêmes »