Quand tu sais pas, tu demandes !


Ce billet touche un domaine somme toute relativement peu prisé par les lecteurs assidus du blog de l’exil mais malgré tout poursuivez votre lecture, il sera également question d’écologie, de moto, de courage et du rôle d’un élu et des défaillances d’un système « représentatif » qui se repose sur la capacité d’entendement.

triumph-bonneville-t100-steve-mcqueen-edition-10Il y a quelques jours a peine le parlement européen a voté en faveur d’un contrôle technique des véhicules à 2 roues. Beaucoup, probablement les plus inattentifs, penseront que cette mesure est juste.

En premier lieu parce qu’il n’y a aucune raison que les possesseurs de véhicules à 4 roues soient condamnés a de tels contrôles et que ceux qui, au prétexte, qu’ils n’en ont que 2 en soient exempts. Cet argument pour tout farfelu et « hors sol » qui soit, est, figurez-vous, le plus juste de tous ceux que l’on pourra entendre. C’est vous dire si les députes européens dans leur immense majorité sont tombés dans le panneau qui leur était tendu.

Oui mes amis le lobbying des garagistes (en fait juste 2 ou 3 grandes firmes) a bien joué son jeu.

Un esprit comme le mien, et comme beaucoup de ceux qui lisent ces lignes, pensera immédiatement que si la mesure est juste elle doit s’appliquer mais que si elle ne sert a rien elle devrait être abolie pour tous et non pas appliquée à tous, au prétexte d’une prétendue[1] égalité républicaine devant la justice.

Alors regardons de plus près de quoi il s’agit.

Tombe ou bombe ?

Ainsi donc pour s’assurer que nos véhicules ne sont pas, au choix, des tombes ou des bombes, le législateur dans son infinie sagesse et dans son apprêtée aux gains de ses amis lobbyistes a eu la merveilleuse idée de mettre en place des contrôles techniques sur les freins, l’éclairage et quelques autres broutilles sans aucun intérêt puisque leur remise en état n’est pas obligatoire pour continuer à rouler.

Ces contrôles ont vu le jour dans un pays où la neige et le verglas servent de revêtement aux routes plus souvent que le goudron. Ceci explique-t-il cela ? Je n’en sais rien mais toujours est-il que là-bas, après une étude du parc automobile les instances ont décidé de franchir un pas dans la prévoyance et la sécurité routière. Bien, parfait mais qu’en est-il des résultats ?

causes-accidents

Rapport sur les accidents en 2011

Voyez-vous je suis un fervent partisan du retour sur expérience. Est-ce mon côté mathématicien? Est-ce plus simplement mon côté « j’aime pas qu’on me prenne pour un con! » Ou encore plus simplement peut-être est-ce que lorsque je fais quelque chose j’aime savoir si cela à servi à quelque chose et surtout j’aime savoir comment je peux faire mieux, plus efficace, plus utile. Vous savez je crois très sincèrement que c’est cela être un humain, se remettre en question.

Donc pour revenir au sujet, nos amis les gens du nord après une vue période d’expérimentation sont revenus sur les résultats de la sécurité routière et … Et rien n’avait vraiment changé. Les contrôles techniques n’ont AUCUNE influence sur le nombre d’accidents liés à des dysfonctionnements techniques des véhicules. Alors dans ce coin de paradis sur terre vous savez ce qui est arrivé ? Les contrôles techniques ont été supprimés. Retournant, non? Le législateur prenant acte de la réalité, décide de revenir sur une décision.

Nous pourrions légitimement penser que l’expérimentation de nos amis servirait d’exemple et que les contrôles seraient progressivement démantelés un peu partout. Arf’ … naïf que tu es ! T’as pas idée du pognon que se font sur notre dos leurs copains les garagistes.

Cachez ce pot d’échappement que je ne saurai voir.

principales-sources-polution

Les principales sources de pollution

L’autre tarte à la crème que les « sages », les « lobbystes » et les sots nous ressortent régulièrement en ces périodes de crise écologique de la planète, parce qu’il ne faut pas rigoler, nous sommes bien au bord de l’implosion, et, de fait, le sujet mérite un sérieux dans l’engagement politique qui va bien au delà des slogans vides qui vous font vibrer l’échine et qui m’atterrent tant ils sont annonciateurs de renoncements … le jour venu, nous en reparlerons.

Non un contrôle technique ne changera rien à la pollution atmosphérique. La seule mesure qui convient est nettement plus radicale et demande beaucoup, beaucoup de courage. Nous sommes aujourd’hui à un niveau de recherche qui nous permet d’imposer aux constructeurs d’engins motorisés l’utilisation de carburants propres. Ils existent déjà, des brevets ont été déposés, par TOTAL notamment,  pour en interdire « légalement » le développement, preuve que les expériences menées jusqu’ici ont fourni des résultats optimistes.

 Écologie, sécurité ?

Nous savons aujourd’hui qu’un moteur à explosion peut fonctionner avec de … l’eau !!!! A Berlin, le métro tourne à l’hydrogène, à Londres, ceux sont les bus, en Essonne, pas loin de Marcoussis, une start up, associée à la Fac d’Orsay y travaille, j’ai pu y essayer un scooter … pas hier … il y a de cela 4 ans déjà ! Vous connaissez probablement la capitale mÔndiale de la voiture ? Non, mais si voyons ! Denver !!!! Et bien à Denver ils font ça !

En attendant, le parlement européen vient de nourrir encore un peu plus le flot des arrangements entre amis en votant une mesure sous la pression des lobbyistes. Faudra pas s’étonner si le crédit des politiques ressemble à l’état général de la planète … au bord de l’implosion !

Alors, il reste la sécurité ? Et non ! Figure toi que si nous devons rouler sur des bécanes révisées, nous pouvons continuer à le faire en string, pourvu que l’on mette un casque sur la tête. Oui, le seul équipement de sécurité du motard reste le casque. Pas besoin de gants, pas besoin de protection dorsale, pas besoin de protection pour les chevilles, ni les genoux, ni les coudes, tout cela reste de l’accessoire. Et si d’aventure tu veux être raisonnable sache qu’il te faudra t’acquitter pour tous ces équipement d’une taxe sur les produits de luxe !! Oui tu as bien lu.

Alors toutes ces belles personnes qui s’ingénient à réglementer sont-elles des hypocrites ? Non juste des financiers

Ce billet ne serait pas totalement complet si je ne citais pas quelques sources, car moi, contrairement aux grattes papier de la presse petite bourgeoise, j’aime « sourcer » ce que je raconte.

Alors venons-en au fait, une étude de  MAIDS, seuls 0.3 % des accidents impliquant un 2 roues sont liés à une défaillance technique, voilà qui éclaire un peu plus sur le lobbying des firmes et qui en dit long sur l’intérêt réel qu’accordent les parlementaires européens aux dossiers.

Pour la petite histoire, il m’a fallut 10 minutes chrono pour récupérer toutes ces informations et une vie militante pour m’intéresser à l’écologie, la vraie, pas celle des salons où l’on cause.

Ps : Je pourrai faire tout un topo sur la démocratie « représentative », sur l’élaboration de la loi par le mutuel consentement à des règles établies en commun mais à quoi bon, vous êtes assez grands pour vous faire une idée par vous-mêmes … ou pas


[1] Prétendue car plus t’es pauvre et plus le contrôle pesera sur tes finances. Avec 5000€ mensuels, c’est pas 75€ qui vont te couler mais avec 1200€ c’est une autre histoire.