Soutien aux camarades du PCF Indre & Loire 4


Les réseaux sociaux ont un intérêt, ils permettent de remonter rapidement les informations et d’alerter sur les agissements dont les nôtres sont victimes.

Agression-PCF-Indre&Loire

Communiqué de presse du PCF d’Indre & Loire

Hier l’expulsion des populations de Roms par Dominique Voynet à Montreuil, quelques temps auparavant le lockout dont s’est rendue coupable la direction de PSA et aujourd’hui l’agression dont ont été victimes mes camarades communistes d’Indre et Loire.

L’association factieuse Vox populi a visiblement tendu une embuscade à nos camarades puisque c’est alors qu’ils sortaient d’une réunion au siège de la Fédération communiste du PCF que plusieurs responsables ont été attaqués.

Cet événement ne peut être considéré comme une banale agression de nazillons en manque de sensations. Il s’inscrit dans une stratégie bien plus globale du mouvement d’extrême droite français et européen.

En s’attaquant ainsi à des responsables politiques, les membres de cette faction s’attaquent à la république et à la représentation politique. Ils dévoilent au grand jour ce que nous ne cessons de déclarer. Les militants d’extrême droite s’attaquent à un parti politique qui de tout temps s’est dressé contre eux.

En organisant une embuscade devant le siège du PCF, le but recherché par ces nostalgiques de l’ordre brun est d’intimider nos camarades et, au delà, toutes celles et ceux qui s’investissent dans la vie de sa cité.

Je ne doute pas que les membres de ce regroupement de fascistes seront poursuivis et jugés. Pas plus que je n’ai de doute sur le fait que l’association Vox Populi sera immédiatement dissoute.

Mais cela demeurera insuffisant car celles et ceux qui rendent possible de tels agissements en France, au 21ème siècle sont ailleurs et agissent en toute conscience et en toute impunité.

La place donnée au Front national et à sa représentante, la vulgarisation des idées des homophobes – voyez par exemple la place donnée au moindre rassemblement des “anti mariage pour tous », l’entreprise de « respectabilité » de Marine Le Pen entreprise par les médias pour tenter de freiner la popularité sans cesse croissante du Front de gauche sont tout autant responsables que les dirigeants des multiples mouvements qui prônent la haine de l’autre.

1816574_5_29d4_de-nombreux-elus-ump-notamment-jean-francois_788686a288887e40196a7991ab22e07c

J.F. Copé ou H. Mariton avec les barouzes de M. Le Pen

Quand les mentors de l’UMP défilent bras dessus bras dessous avec les dirigeants du Front national entourés et gardiennés par les mêmes et responsables des ligues fascistes les plus extrémistes. Lorsque dans le même temps Mr Manuel Valls ministre de l’intérieur minimise la participation à la marche pour la 6ème république et contre l’austérité au bénéfice du rassemblement des réactionnaires ligués dans le mouvement « la manif pour tous » (que nous devrions plus justement appeler « La manif pour rien ») comment s’étonner que les plus primaires de nos concitoyens ne se croient tout permis ?

Oui, il y a connivence. Connivence d’intérêts, Tous ceux-là savent bien que le Front national ne représente aucun danger pour leur système. Tout ceux-là se reconnaissent entre eux. Ils partagent les mêmes banques en Suisse, les mêmes greens de golf et les mêmes fauteuils dans les Comités d’Administrations des grandes entreprises du CAC 40.

Hier, mardi 7 mai, ceux sont mes, NOS camarades Communistes d’Indre et Loire qui ont été les victimes de la barbarie, de la lâcheté et de la concupiscence du système. Mais n’en doutez pas, demain cela pourrait être n’importe laquelle, n’importe lequel d’entre nous.

Le drapeau Communiste sera toujours présent face aux nervis de l'extrême droite

Le communisme se dressera toujours face à l’extrême droite

Camarade, si vous organisez une réplique, que ce soit une manifestation, un appel, ou n’importe quel autre événement, sache que tu as déjà, en ma personne, un camarade qui donnera le coup de main qu’il faudra.