On bloque tout ! 2


Donc nos camarades de la FNIC CGT chimie bloquent les raffineries et nos camarades routiers arrêtent leurs camions.

cgt_chimieÀ nous, donc, de les soutenir dans leurs actions respectives en remplissant nos caisses de lutte, là où nous sommes, moi, par exemple, c’est à Aix-en-Provence.

À nous d’être à leurs côtés sur les piquets de grève, à nous de partager les risques, les pressions, les difficultés.

À nous d’être à la hauteur, du fier nom de « Camarade »

Un système sans gasoil est un système gelé (au propre comme au figuré)
un système sans routiers est un système bloqué (au propre comme au figuré)

Aucun siège social ne sera chauffé au bout de 1 semaine, aucun système de secours informatique ne sera opérant, aucun restaurant que fréquentent ces gens-là ne sera approvisionné.

1 semaine, je ne donne pas plus d’1 semaine avant que ‪#‎VallsLaRaclure‬ ne fasse appel à l’armée pour réquisitionner les outils de production et de distribution.

1 semaine, pas plus d’1 semaine pour que la France se cherche une nouvelle issue.


2 commentaires sur “On bloque tout !

    • iberenexil Auteur du billet

      La grève générale ou le blocage général ?
      Personnellement, j’en suis arrivé à une conclusion : Nous n’avons plus les moyens de notre diplomatie, alors adaptons notre diplomatie à nos moyens.

      Le système tient sur 2 ou 3 béquilles, pas beaucoup plus
      1 – l’énergie
      2 – les transports
      3 – la nourriture

      La nourriture c’est compliqué, la preuve, la récupération par le système des différents nouveaux modes de production, bio, raisonnable, local, etc., etc

      Par contre à quelques camarades, nous sommes en capacité de bloquer la production et la distribution de l’énergie.

      Alors plutôt que de chercher de vieilles lunes, attelons-nous à créer les conditions nécessaires à permettre à nos camarades présents dans les raffineries et dans les transports à tenir leurs grèves.

      Et là, je ne vois que 2 ou 3 actions dont nous pourrions nous prévaloir.
      1 – Soutien financier : Les caisses de solidarité
      2 – Soutiens physiques : Être présents sur les piquets de grève
      3 – Soutien moral : La grève c’est compliqué, les pressions, les tensions familiales, etc, etc à nous donc de décharger celles et ceux qui luttent.

      Entendons-nous bien, je ne prône pas la grève par procuration, mais la grève par capillarité.

      See what I mind ?

Les commentaires sont fermés.